Divroet New[e]z

Le Divroet New[e]z est le journal édité par la fédération BAS Divroet. Il prend la suite de quelques initiatives lancées au cours de l’histoire de la fédération, tels les Keleier Divroet. Ses buts sont les suivants :

  • être le lien entre les groupes adhérents de la fédération,
  • diffuser une image de notre activité et de notre état d’esprit.

Plusieurs objectifs peuvent alors se décliner :

Se comporter comme un média de la fédération qui a le droit de parler de la musique bretonne au sens large (exigence de compétence, de crédibilité). Si le DN a été conçu au départ comme le journal de la Fédération Divroet à ses adhérents, le concept s’est rapidement élargi pour cibler le sonneur « Divroet » par définition (la nôtre) : le sonneur qui n’a pas trop de ressources pour progresser dans le domaine de la « culture sonneur », et cela aux niveaux fédéral, instrumental, musical et bien évidemment culturel.

Établir un lien entre les groupes Divroet

Le ton doit illustrer nos objectifs : crédibilité, compétence et accessibilité.

A qui nous adressons-nous ?


Le public visé est de ce fait très diversifié :

  • les adhérents, nos groupes Divroet,
  • les sonneurs de Bretagne qui viennent chercher d’autres sources d’infos sur les sujets qui s intéressent,
  • les intéressés de tous bords : musiciens de fest-noz, sonneurs de couple, curieux…

Divoet New[e]z, c’est donc une gazette sympathique, pas prétentieuse, mais incontestablement compétente, et ouverte aux influences musicales. Elle cause des groupes divroet, elle cause aux groupes divroet, et elle cause au reste du monde, parce que :

  • en causant des groupes divroet, ça intéresse les autres,
  • en causant aux groupes divroet, on aborde des sujets qui intéressent un très large public,

Comme quoi, nos centres d’intérêt, Divroet ou non, sont les mêmes : la Musique Bretonne.

Les moyens et les réalisations

La première version du Divroet New[e]z (DN en abrégé) a été lancée en 2004. Un bilan a été fait pour améliorer à la fois toutes les étapes du processus, du fond à la forme. Une des forces du DN a été de juxtaposer des contenus hétérogènes (articles de fond, actualités, tous niveaux) pour un public qui l’est tout autant. Le Nouveau DN c’est la même chose en mieux.

Nous y ajoutons une boîte à outils permettant à chacun de mettre sa pierre dans la boîte (autant le lecteur passif que le rédacteur potentiel qui sommeille en lui). Le but pour le côté « long terme » de la chose DN, c’est que le DN devienne l’organe de la BASD en charge de la « publication » en général :

Que ce soit dans la publication ou re-publication d’articles parus dans d’autres magazines et pas forcément écrits en français (on se permet d’ouvrir nos colonnes à des re-publications d’autres équivalents) ?

Ou offrir nos services à Ar Soner par exemple « à la pige » ? Il s’agit là d’ancrer le DN comme une activité indissociable des activités fédérales sous des étiquettes fonctionnelles et qualitatives.

Dans la « nouvelle version » c’est deux New[e]z que l’on trouvera : le Divroet New[e]z et le Spécial New[e]z :

  1. un « fil d’actualité » afin d’accroître la flexibilité face à l’actualité. Cette version, c’est « juste » des articles correctement rangés et archivés,
  2. une version « hors série », basée sur une seule thématique simple et regroupant des articles archivés dans les mêmes conditions que les autres.

Après une interruption de publication de près d’un an et demi, la nouvelle version du Divroet New[e]z est en cours de finalisation et nous espérons pouvoir vous compter parmi nos lecteurs réguliers, voire pourquoi pas parmi nos collaborateurs. Nos colonnes vous sont ouvertes !