Pôle Divroet FIL 2017

Un souvenir en image posté par nos amis du Bagad Sonioù Menez de Chambéry : Animation Village Celte – FIL 2017

Prestation donnée par le pôle Divroet regroupant plusieurs bagadoù hors-Bretagne (Bagad Kiz Avel Strasbourg, Bagad Saint Quentin en Yvelines, Bagad Avel Sù Marignane, Bagad Dalc’h Mat Athis-Mons, Bagad Sonioù Menez Chambéry, Bagad Sonneurs Du Lion Belfort, Ensemble bombardes Sonerien Kernevez Blanquefort) lors du dernier Festival Interceltique de Lorient en août 2017.
Programme :
– Kas A Barh (compositions/arrangements Florian Nicolas + thème traditionnel entendu auprès du couple de sonneurs Didier Le Bot et Hervé Chevrollier).
Direction : Hervé Estner (penn soner Bagad Kiz Avel)
Organisation : Hervé Estner, Florian Nicolas, Bernard le Menec pour le compte de la fédération Sonerion Divroet.

Merci à Joël Lucas et Loïc Le Fur pour leur aide au pupitre cornemuse.

Un merci aux sonneurs Divroet œuvrant dans des formations bretonnes de diverses catégories d’être venus nous saluer, nous soutenir et nous écouter après leurs prestations au Championnat des bagadoù.

Crédit vidéo : Bagad Sonioù Menez & Allobrogians Pipe Band

*************************************************************************************

Bonjour à tous,

Chose promise, chose due, je vous adresse ce message suite aux dernières échéances où la fédération Sonerion Divroet a pu être présente grâce à votre participation enthousiaste et active.

La création d’un pôle Sonerion Divroet sous le pilotage du Bagad Kiz Avel de Strasbourg pour la Grande Parade et la prestation au Village du dernier Festival Interceltique de Lorient est une réussite dont nous pouvons tous nous réjouir. Faire jouer ensemble une quarantaine de musiciens d’origine et de parcours différents était un challenge. Les participants l’ont rendu possible parce qu’ils y ont cru et se sont astreints à respecter le cahier des charges qui avait été établi en amont par Sonerion Divroet.

Je tiens à remercier les sonneurs et leaders du Bagad Kiz Avel d’avoir accepté de répondre à la sollicitation de la fédération d’être l’ossature de ce pôle. Je tiens aussi à saluer le Champion Divroet en titre, le Bagad Avel Sù, représenté par plusieurs sonneurs, même s’il ne lui était pas possible d’assumer le rôle leader qui lui était dévolu au départ du projet.

Un grand merci aux sonneurs des Bagadoù Sonioù Menez (Chambéry), Dalc’h Mat (Athis-Mons), Sonneurs du Lion (Belfort), Sonerien Kernevez (Blanquefort), Saint Quentin en Yvelines pour leur implication dans le projet et leur travail en amont pour le préparer. Nous invitons les autres groupes à nous rejoindre dans les éditions futures (sans doute en 2019).

Merci enfin à Bernard Le Menec et à Hervé Estner pour leur travail en matière de contact, de sui vi et de réalisation du contrat obtenu auprès du FIL pour le pôle Sonerion Divroet.

L’autre grand moment important est le temps de rencontre avec le président et le coordinateur formation de Sonerion qui a permis une découverte mutuelle et des échanges ouverts. Cette réunion est le point de départ de nouvelles initiatives qui verront le jour durant l’année qui vient. Là aussi, merci à tous les sonneurs Divroet qui ont pris part active à cette importante entrevue.

Nous avons pu lire ici ou là (notamment sur le groupe Facebook de la fédération) des remarques ou critiques sur cette initiative de pôle. Si Sonerion Divroet prend en compte les remarques constructives qui ont été faites (bannière commune de la fédération, amélioration de la communication externe sur l’évènement …), d’autres interventions apparaissent comme bien plus malheureuses voire étonnamment hostiles. En tant que président de Sonerion Divroet, je ne peux que les déplorer et je préfère les mettre sur le compte d’une maladresse et d’une méconnaissance de la gestation, des enjeux et des modalités de concrétisation de ce projet. J’invite les uns et les autres à prendre du recul, à considérer que ce pôle est une première dans sa configuration actuelle et a rencontré des échos positifs tant de la part des participants que des organisateurs du FIL. Le sérieux des sonneurs et la rigueur à laquelle nous nous sommes tenus nous permettent d’envisager une pérennisation de l’évènement. Je n’accepte pas que les membres de ce pôle 2017 voient leur investissement dévalorisé de manière injuste, volontairement ou involontairement, a-fortiori par des sonneurs eux aussi Divroet. Si on peut faire preuve d’esprit critique, j’attendais que cela se fasse dans le respect, l’ouverture et la tolérance. Si on s’exprime sur un réseau social, on peut aussi faire preuve de tact.

Je crois bon de rappeler l’esprit, la chronologie et les enjeux de ce projet réalisé en 2017.

  1. Un projet négocié avec le FIL.

Un petit rappel pour tout le monde : depuis 2010, un partenariat avec le FIL permet au Champion Divroet de l’année de défiler et de faire une prestation. Malgré deux occurrences difficiles à la négociation (Avel Sù en 2014 et Kevrenn Tours en 2015), Divroet a réussi à être présent régulièrement.

Le projet de pôle est négocié avec le FIL depuis avril 2017. Le contact a été noué par Bernard Le Menec, membre du Bagad Avel Sù et  du CA de Sonerion Divroet. Comme le Bagad Avel Sù n’était pas en mesure d’assurer sa participation seul en tant que Champion Divroet en titre, nous avons proposé l’idée d’un pôle regroupant plusieurs bagadoù Divroet. Cette hypothèse a été validée par le FIL.

L’idée était que le Bagad Avel Sù, champion Divroet du dernier concours bagadoù 2016, soit la cheville ouvrière de ce rassemblement. Mais son indisponibilité à cette date a fait que j’ai sollicité le Bagad Kiz Avel, 2e et vice-champion de ce même concours.

Dès lors, le dossier a été suivi par Bernard Le Menec (contact initial), Hervé Estner (en tant que penn soner du Bagad Kiz Avel et leader du pôle) et moi-même. Un contrat a été établi incluant d’ailleurs une prestation supplémentaire au Village Celte.

A l’issue de cette édition 2017, Sonerion Divroet arrête le fonctionnement suivant :

–          L’année où le concours Divroet se tient, c’est le Champion qui défile et assure sa prestation au FIL.

–          Sur une année où il n’y a pas de concours d’organisé, un pôle Divroet sera constitué avec un ou deux groupes leaders (du podium du dernier concours Divroet).

  1. Une organisation préparée par Sonerion Divroet et le groupe-leader sollicité.

Tous les groupes adhérents dont les coordonnées étaient à jour ont été invités. Les groupes divroet non-adhérents en 2016-2017 ont été aussi contactés par mail (quand les coordonnées de contact étaient valables) et invités à se mettre à jour de cotisation pour intégrer le pôle Sonerion Divroet.

Nous avons centralisé la collecte de tous les détails matériels de l’évènement (infos sur les besoins d’hébergement, de repas, de sécurité dans le cadre du plan prévention attentats auquel était astreint le FIL).

Sur le plan musical, il a paru légitime que les airs soient pris dans le répertoire de défilé de Kiz Avel (au même titre que Avel Sù aurait proposé son répertoire puisque l’idée était d’appuyer le pôle sur le Champion Divroet). Même s’il y a eu quelques difficultés ponctuelles de transmission d’infos, le pôle a été en mesure de jouer le répertoire prévu.

 

  1. Un cahier des charges clair et annoncé. 

– un accès réservé aux groupes adhérents à BAS Divroet.

– un groupe dont l’effectif ne dépasse pas 40 sonneurs.

– BASD et le Bagad Kiz Avel affinent l’organisation définitive en lien avec les groupes dont les membres se seront portés volontaires.

– les sonneurs viennent avec le costume de leur bagad. S’ils n’en ont pas, ils viennent en chemise blanche, pantalon noir et chaussures noires.

– les partitions et supports supplémentaires seront fournis.

– une ou plusieurs répétitions d’ensemble seront organisés (dont une obligatoirement la veille de la Grande Parade). A l’occasion de celle-ci, les encadrants musicaux du pôle veilleront à ce que chacun soit prêt à assurer les prestations (connaissance des morceaux, réglages des instruments…) Sur ce point, nous vous ferons un débriefing fondé sur les remarques faites par ces encadrants à l’issue de cette première édition, elles seront utiles à chacun pour se préparer encore mieux pour une édition future.

Comme vous le voyez, les choses sont parfaitement claires et visent à mettre en avant les groupes divroet. Cette édition 2017 est ce que les groupes adhérents participants ont accepté de vouloir en faire. Ce n’est pas autrement que je vois les choses : Sonerion Divroet est la maison commune des groupes.

Pour Sonerion Divroet

Florian Nicolas, Président

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mots-clés : , , , ,