Le Télégramme 19 septembre 2011

Alors que les Français s’apprêtent à défier les All Blacks pour la coupe du monde de rugby, une jeune Brestoise fait briller la culture bretonne aux antipodes. À 25 ans, Adeline Le Cocq est la fondatrice du bagad de Nouvelle-Zélande. Face à une armada de pipe-bands écossais, elle milite en faveur du biniou au pays du long nuage blanc.

À la conquête de la Nouvelle-Zélande

Mots-clés : ,