Des associations, en général… Vers une éthique sociétale

Rapport de Jean-Pierre DECOOL au Premier Ministre

Un million d’associations, vingt-et-un millions d’adhérents, douze millions de bénévoles, un million et demi de salariés, le monde associatif est en pleine expansion mais souffre, selon Jean-Pierre Decool, d’un manque de reconnaissance. Après avoir rappelé les principales caractéristiques d’une association (naissance et disparition, densité du tissu associatif, exemples de dérives, dispositifs actuels de reconnaissance), l’auteur, conscient de la vocation des associations à remplir des missions d’intérêt général, émet des propositions relatives au fonctionnement de la vie associative, à la sécurité juridique, à la lisibilité et à la reconnaissance des associations (il privilégie à ce propos l’expression « intérêt sociétal » plutôt que celle d’ « intérêt général »), à la gestion financière et au financement publique, à la délégation de service public et enfin à l’éthique associative.

Le rapport complet

Source : La Documentation Française